Forêt communale de Piblange

128.86 HA

Aménagement forestier en cours pour la période 2008 / 2022 : c’est le guide technique de la forêt pour le propriétaire et le gestionnaire pour les forêts bénéficiant du régime forestier.

Gestion en partenariat avec les services locaux actuels de l’ONF :

Agence de Metz – Unité Territoriale de Canner et Pays de Sierck
Triage de Kerling-les-Sierck : Agent ONF : M.Nicolas BAUER.

 

La forêt communale de Piblange est située à une altitude comprise entre 250 m et 315 m, composée de chênes (54 %), de hêtre (25 %) et de charme (15 %) avec d’autres essences feuillues et notamment les érables, le merisier, le frêne, et des résineux (épicéa et pin noir) en faible proportion.

La forêt communale est située entièrement sur le ban communal et formée de 4 massifs (cf carte de situation)

  • les parcelles 1 à 10 : canton du Fusspfad et du Tiefental au nord, nord ouest
  • les parcelles 11 à 18 : canton du Huehnerbusch au sud ouest
  • les parcelles 19 à 23 : coupe de Bockange au sud ouest (sous le CD 3)
  • les parcelles 24 à 26 : canton du Kaiserwald à l’est

 

La forêt est assise sur des matériaux divers : marnes du Keuper, marnes à sel gemme et à gypse, et sur du grès rhétien et des limons. La forêt est donc entièrement assise sur le Plateau Lorrain au niveau pédologique.

Au niveau écologique, la forêt communale ne présente pas de zonage d’intérêt particulier.

Au niveau des types de peuplement, la majorité est composée de taillis sous futaie (87 %) ; la futaie (les jeunes peuplements et les résineux) ne représente que 13 %.

On note au niveau faune la présence de cervidés (cerfs et chevreuils), de sangliers et autres vertébrés habituels : lièvre, renard, blaireau, martre, … et d’oiseaux comme la buse, les pics, le geai, …

La chasse communale est louée actuellement pour un bail de 9 ans (2014 – 2023) pour les bois communaux et une partie des terrains en plaine (hors réserves de chasse de + de 25 ha d’un seul tenant et enclaves).

 

Concernant le plan de gestion en cours, il prévoyait donc un renouvellement des plus vieux peuplements de la forêt sur les parcelles 3 partie, 6,7,15,16a,21 et 22 (cf carte d’aménagement) : ce sont les parcelles dites « en régénération », en bleu sur la carte et représentant 21.14 ha à régénérer sur les 37 ha les composant : seules les parcelles 3 partie, 6 et 7 sont à ce jour régénérées entièrement.

Le reste des parcelles est en 2 groupes pour la gestion :

  • Groupe « jeunesse » : peuplements  les plus jeunes où des travaux étaient encore à effectuer pour sélectionner et doser les essences comme les chênes et le hêtre : parcelles 3,4 et 14B : les parcelles 3 et 4 ont déjà pu être parcourues depuis par des éclaircies ces dernières années, la parcelle 14b est en cours d’éclaircie l’hiver 18/19, preuve de la vitalité des peuplements.
  • Groupe « d’amélioration » : les autres parcelles, adultes, où une éclaircie est prévue tous les 10 ans (cf tableau d’état d’assiette prévisionnel).

Ces différents passages en coupes prévoyaient une récolte moyenne annuelle de 1019 m3/an de bois d’œuvre et de bois d’industrie et de chauffage (360 à 450 stères/an effectués ces dernières années), soit une récolte de bois prévisionnelle de 7 m3/ha/an.

Le bilan récolté sera en deçà du fait des parcelles en régénération non encore terminées ou entamées : difficulté des fructifications des chênes par exemple, …

 

A noter que la commune a investi ces 3 dernières années dans la réfection et la création de places de retournement accessibles aux grumiers au niveau des parcelles 5 et 23, dans les jeunes peuplements des parcelles 6,7 et 14b comme le proposait l’aménagement forestier en vigueur.

Enfin, la forêt communale est parcourue par des sentiers de randonnée faisant partie du réseau départemental des itinéraires de randonnées pédestres (PDIPR) géré par la communautés de communes (CCHPB) au niveau des parcelles 24 et 26 vers Gomelange,  avec des liaisons sur les territoires voisins : le Bouzonvillois et le Haut Chemin et Pays de Pange au niveau de St Bernard entre Villesr Befey et Hestroff, et de la parcelle 23 vers Burtoncourt.

Tableau : programme d’assiette des coupes d’amélioration (anticipation ou report possibles à +/- 5 ans)

 

Année Parcelles ou sous-parcelles Année du dernier passage en coupe Surface de la coupe (ha) Groupe Type de coupe Type de peuplements

V.P.R.
En m3 (VPR/ha)

Observations
2008

17

20

2000

2001

5,24

5,79

AMEL 1

AMEL 1

ACO

ACO

CHFG2

HCHG3

137 (26)

92 (16)

Eclaircie légère

Eclaircie légère

2009
2010

1

2

25

1996

1996

1996

4,72

5,21

5,91

AMEL 1

AMEL 1

AMEL 1

ACO

ACO

ACO

CHFI3

CHHG3

CHXG3

189 (40)

208 (40)

236 (40)

2011

18pie

24

1998

0,83

6,00

AMEL 1

AMEL 1

EI

ACO

P.LM3

CHXG3

25 (30)

240 (40)

1ère Eclaircie

2012

12

13

23

1999

1999

1999

5,34

4,75

5,57

AMEL 1

AMEL 1

AMEL 1

ACO

ACO

ACO

CHFG3

CHFG3

CHFG3

214 (40)

190 (40)

223 (40)

2013 10 2003 2,33 AMEL 1 ACO HEFG2 82 (35)
2014 4 3,79 Jeunesse EI FCHXP2 57(15) Griffage
2015

8

9

2005

2005

4,17

5,22

 AMEL 1

AMEL 1

ACO

ACO

CHHG3

CHHG3

167 (40)

209 (40)

2016

5

26

2006

2006

5,26

6,04

AMEL 1

AMEL 1

ACO

ACO

CHHG3

CHFG3

210 (40)

242 (40)

2017 19 2007 5,61 AMEL 1 ACO CHXG3 224 (40)
2018

17

20

2008

2008

5,24

5,79

AMEL 1

AMEL 1

ACO

ACO

CHFG2

HCHG3

183 (35)

232 (40)

2019 25 2010 5,91 AMEL 1 ACO CHXG3 236 (40)
2020

1

2

4

2010

2010

2014

4,72

5,21

3,79

AMEL 1

AMEL 1

Jeunesse

ACO

ACO

AI

CHFI3

CHHG3

FCHXP2

189 (40)

208 (40)

68 (18)

2021

18pie

24

2011

2011

0,83

6,00

AMEL 1

AMEL 1

AO

ACO

P.LM3

CHXG3

25 (30)

240 (40)

Eclaircie légère

2022

12

13

2012

2012

5,34

4,75

AMEL 1

AMEL 1

ACO

ACO

CHFG3

CHFG3

214 (40)

190 (40)

2023 (pm)

10

23

2013

2012

2,33

5,57

AMEL 1

AMEL 1

ACO

ACO

HEFG2

CHFG3

82 (35)

223 (40)

Total 2008-2022   121,78 4702
Moy. annuelle 8,12 Soit 39 m3/ha 313,46 Arrondi à 313 m3/an